Retour à l'accueil du site  
 
DROIT ET ENTREPRISE : ACTUALITES

Commission Droit et Entreprise : grands enjeux, objectifs et priorités d'action pour la mandature 2012-2014


En ce début de mandature, le magazine Avocats & Droit a interviewé le Président de la commission « Droit et Entreprise » au travers de trois questions clés permettant de mieux cerner les orientations de cette commission pour la mandature 2012-2014 : quelles sont les raisons qui vous ont conduit à vous présenter à la présidence de cette commission ? Quels sont les grands enjeux de cette commission ? Quels en sont les objectifs et les priorités d'action ?


Les avocats sont depuis toujours les conseils naturels de l’entreprise. Ils accompagnent celle-ci à chaque étape de son évolution : sa création (quel marché est visé, quelle sera la structure la mieux adaptée, négociation du bail commercial ou professionnel,…), son développement (embauche de salariés, conclusion de contrats commerciaux, protection de ses brevets et marques,…), ses éventuelles difficultés (mandat ad hoc et autres modes de prévention, sauvegarde, redressement ou liquidation,…) et sa transmission.

William Feugère, Président de la Commission Droit et Entreprise
William Feugère, Président de la Commission Droit et Entreprise
Chacune des matières exercée par les avocats est une compétence indispensable pour les entreprises et leurs dirigeants, qu’il s’agisse naturellement de droit fiscal, de droit des sociétés ou de droit social, mais également de droit pénal ou de droit de la famille.

En s’adressant à l’avocat, qui lui apporte sa compétence tant juridique que judiciaire et sa déontologie, le dirigeant d’entreprise peut se consacrer en toute quiétude à ce qui est son véritable métier : le développement commercial.

Loin d’être un coût, l’intervention de l’avocat est donc une richesse, une force pour l’entreprise.

Nous parlons le même langage que les entreprises, pour la simple raison que nos cabinets sont eux-mêmes des entreprises. Nous n’avons pas de monopole qui nous garantisse une clientèle captive, nous sommes soumis, comme nos clients, à une concurrence exacerbée par la crise économique. Cette concurrence ne doit pas inciter au repli derrière un périmètre qui n’est qu’une protection fragile, parfois illusoire. Il faut au contraire considérer que nos compétences et notre déontologie nous permettent d’aller partout avec nos clients, de dépasser le périmètre, de regarder au-delà.

Cette commission est éminemment stratégique : l’enjeu n’est pas seulement d’assurer que notre intervention sera reconnu par les opérateurs économiques et les pouvoirs publics comme incontournable. Pour ce faire, il faut que nous soyons adaptés aux attentes réelles des entreprises, que nous en soyons donc parfaitement informés.

Le Conseil national des barreaux est une institution qui est au service concret des avocats, et en voici un exemple très net : les entreprises ne cessent d’évoluer, confrontées non seulement à la crise mais aux évolutions technologiques et aux désirs fluctuants des clients. Avoir une clientèle d’entreprises, c’est savoir s’adapter en permanence, et surtout anticiper les prochaines évolutions, les besoins que les clients ne décèlent pas toujours eux-mêmes.

La Commission droit et entreprise réunira donc non seulement des avocats qui conseillent habituellement les entreprises, bien sûr, mais également des juristes, des représentants des entreprises elles-mêmes. Elle se veut un véritable think tank prospectif et ambitieux, pour substituer à une attitude défensive une véritable politique offensive, avec une stratégie d’influence et une vision proactive.

Présider cette commission est une tâche passionnante, enthousiasmante. Mais c’est aussi un engagement : nous avons le devoir de réussir.



Jeudi 2 Février 2012

     


REGLEMENT INTERIEUR NATIONAL (RIN)

 

DISCOURS DU PRÉSIDENT


NOUVELLE CAMPAGNE : "JAMAIS SANS MON AVOCAT"


DOSSIERS SPECIAUX

 

DERNIERES PUBLICATIONS


GUIDE PRATIQUE SPECIALISATIONS



DERNIERS MARCHES PUBLICS

LES AVOCATS SUR LE NET

Facebook
Twitter
Rss

GG:Array ( [0] => 69 [1] => 0 )