Retour à l'accueil du site  
 
ACTUALITES DE L'INSTITUTION

Concurrence et compétitivité...


...sont des questions incontournables pour les avocats. Le barreau est confronté à la concurrence au quotidien sur deux fronts. Le premier face à d’autres professionnels concurrents (consultants, experts…) ; le deuxième, aux côtés de leurs clients pour les conseiller et les assister dans le cadre d’une concurrence loyale, mais effective. Les avocats sont donc les sujets et les acteurs du dynamisme économique.


Jean-Louis Fourgoux
Jean-Louis Fourgoux
Les réflexions, les rapports, (Attali, Hagelsteen, Coulon), les projets de réforme, et les discussions sur l’impact positif d’une véritable concurrence pour les entreprises et les consommateurs, ne peuvent que renforcer le caractère central de ce thème que les avocats ne doivent pas abandonner mais occuper.

Le droit de la concurrence est un marché particulièrement porteur, et qui devrait l’être encore plus ; marché porteur, car les entreprises, les dirigeants et les salariés sont tous concernés par l’application des règles de concurrence. Du plombier ou de l’artisan taxi, à la multinationale, en passant par la start-up et la PME, toute la clientèle d’affaires se trouve au coeur des règles de concurrence (accès au marché, approvisionnement, réseaux de vente).

Cette matière est, dans le droit des affaires, celle qui permet aux avocats indépendants d’intervenir, sans se voir exclus du marché par de grandes structures internationales. Ces dossiers à valeur ajoutée ne sont pas exclusivement réservés aux spécialistes. L’avenir devrait nous permettre d’être optimistes, car l’évolution du droit de la concurrence semble se tourner vers un renforcement du contentieux : développement des actions en réparation, dépénalisation d’un certain nombre d’infractions peu ou pas sanctionnées et encouragement des actions civiles et administratives (rapport Coulon…).

On peut certes regretter que la formation en matière économique et en droit communautaire ne soit pas plus développée (le nombre de spécialistes en droit communautaire, alors que le droit communautaire a une incidence considérable sur l’évolution du droit de la concurrence en France est, à cet égard, trop réduit), mais les choses évoluent. Les centres de formation en ont pris conscience, l’EFB de Paris notamment, intègre, dans la formation, des séminaires pour développer le réflexe communautaire des élèves avocats, et offrir des formations plus adaptées à l’activité (rédaction de contrats de distribution, …). Les formations pour les avocats inscrits sont également aujourd’hui plus axées vers le droit économique.

Si l’on est optimiste, il faut également être réaliste, et voir qu’il reste un assez grand chemin à parcourir par rapport à certains autres pays. La culture de concurrence n’est pas encore parfaitement intégrée en France, la sécurité d’une rente de situation est parfois plus recherchée que la conquête de la clientèle et les parts de marché sont parfois redoutées, etc.

Les avocats devront choisir de participer au développement du droit de la concurrence, plutôt que d’en souffrir.

Jean-Louis Fourgoux
Avocat au Bareeaux de Paris et Bruxelles
Président du réseau GESICA


Programme et inscriptions à la Convention sur le site www.conventionnationaledesavocats.com !



Lundi 7 Avril 2008

     


REGLEMENT INTERIEUR NATIONAL (RIN)

 

DISCOURS DU PRÉSIDENT


NOUVELLE CAMPAGNE : "JAMAIS SANS MON AVOCAT"


DOSSIERS SPECIAUX

 

DERNIERES PUBLICATIONS


GUIDE PRATIQUE SPECIALISATIONS




LES AVOCATS SUR LE NET

Facebook
Twitter
Rss

GG:Array ( [0] => 23 [1] => 0 )