Retour à l'accueil du site  
 
AFFAIRES INTERNATIONALES : ACTUALITES

Indignation face à la campagne d’arrestations d’avocats en Chine


Selon de nombreuses sources, ce sont plus de 200 avocats et juristes chinois qui ont été interpellés au cours de ces deux dernières semaines dans plusieurs provinces de Chine. S’il semble que la plupart d’entre eux aient finalement été relâchés, un certain nombre demeure en détention dans des conditions opaques et particulièrement inquiétantes.


Indignation face à la campagne d’arrestations d’avocats en Chine
Une campagne sans précédent d’arrestations à l’encontre d’avocats et juristes chinois, connus pour leur engagement en faveur des droits humains, se produit en effet en Chine depuis le 9 juillet 2015. En quelques jours, ce sont des centaines d’avocats qui ont été placés en détention et interrogés dans des conditions qui violent manifestement les principes élémentaires des droits de la défense et du droit à un procès équitable. Privés d’accès à un avocat et sans que soit communiqué à leurs proches leur lieu de détention, la situation des dizaines d’avocats et juristes encore détenus par les autorités chinoises, s’apparente, à bien des égards, à des disparitions forcées, en violation de la Constitution même de la République Populaire de Chine et de son Code pénal, mais également du Pacte international relatifs aux droits civils et politiques et des « principes de base relatifs au rôle du barreau » adoptés par le 8e Congrès des Nations-Unies pour la prévention du crime et le traitement des délinquants (La Havane – 1990).

Le Conseil national des barreaux rappelle le rôle essentiel des avocats pour la défense des droits de l’Homme et de l’Etat de droit et le droit fondamental pour toute personne arrêtée de pouvoir consulter un avocat et être informée des faits qui lui sont reprochés. Il rappelle qu’il relève du devoir de l’Etat chinois de s’assurer que les avocats peuvent librement exercer leur profession, sans contrainte, menace ou interférence. Il dénonce donc ces arrestations arbitraires et s’indigne de telles violations des droits les plus élémentaires à un procès équitable.


Mardi 28 Juillet 2015

     


REGLEMENT INTERIEUR NATIONAL (RIN)

 

DISCOURS DU PRÉSIDENT


NOUVELLE CAMPAGNE : "JAMAIS SANS MON AVOCAT"


DOSSIERS SPECIAUX

 

DERNIERES PUBLICATIONS


GUIDE PRATIQUE SPECIALISATIONS




LES AVOCATS SUR LE NET

Facebook
Twitter
Rss

GG:Array ( [0] => 14 [1] => 0 )