Retour à l'accueil du site  
 
EVENEMENTS DU CONSEIL

La Convention et Lille Métropole Communauté Urbaine


Dans la perspective de la Convention nationale des avocats à Lille, retrouvez l'interview de Monsieur Pierre Mauroy, Président de Lille Métropole Communauté Urbaine.


Pierre Mauroy
Pierre Mauroy
En tant que Président de Lille Métropole Communauté Urbaine que peut apporter selon vous la présence de la convention nationale des avocats à la métropole lilloise ?

C’est un plaisir d’accueillir la convention nationale des avocats à Lille. L’organisation de cette manifestation sur notre territoire montre à quel point l’image de la ville en particulier et celle du Nord en général a changé depuis quelques années.

Aujourd’hui, nous possédons les infrastructures techniques, logistiques et hôtelières qui nous permettent d’accueillir les plus importantes conventions. Que les avocats organisent la leur dans notre métropole montre que nous avons maintenant atteint un niveau de notoriété et d’attractivité comparable à celui des autres grandes métropoles françaises et notamment celles du Sud.

Mais cette convention peut évidemment apporter quelque chose de supplémentaire à Lille de par la nature même des participants qui exercent une influence sociale et culturelle importante. Même s’ils n’officient pas tous au pénal, les avocats sont toujours d’excellents plaideurs et je suis sûr qu’ils seront les meilleurs défenseurs de la métropole lilloise.

Lille récolte depuis plusieurs années les fruits de son renouveau économique et urbain.

Avez-vous assisté à un véritable essor du tourisme d’affaires et de congrès ?

C’est plus qu’un essor, c’est une véritable révolution à laquelle nous avons assisté et ce grâce à la métamorphose de Lille que j’ai engagée avec la construction d’Euralille. Les avocats qui se rendront dans notre ville vont découvrir un quartier qui illustre le renouveau de notre région et ils vont tenir leur convention en son coeur, à Lille Grand Palais. Cet équipement réalise aujourd’hui un chiffre d’affaires de 13 millions d’euros par an et génère 100 millions d’euros de retombées économiques sur la métropole lilloise. Il est utilisé 310 jours par an ce qui revient à dire que ses responsables sont contraints de refuser entre 30 et 40 manifestations chaque année.

Cette situation est le résultat d’une politique entreprise depuis un quart de siècle et qui a débuté avec la construction du tunnel sous la Manche. La réalisation de cet ouvrage nous a permis d’obtenir le croisement, en plein centre-ville, des TGV à destination de Londres-Paris et Bruxelles mais aussi des liaisons directes à grande vitesse vers toutes les grandes métropoles françaises. Nous étions un cul de sac au Nord de la France, nous sommes devenus un carrefour de l’Europe. Londres se trouve à 1h20 de Lille, Paris à 1 heure et Bruxelles à 38 minutes.

Autour de la nouvelle gare Lille- Europe dont le coût de construction a été entièrement assumé par Lille et la Région Nord-Pas-de- Calais, s’est édifié un nouveau quartier. Nous avons demandé au grand architecte urbaniste néerlandais Rem Kool-haas d’y réaliser Lille Grand Palais. Contrairement à beaucoup d’agglomérations, où ce type d’ouvrage est édifié en périphérie, Lille Grand Palais se trouve au centre-ville. On peut s’y rendre à pied à partir des gares ou des hôtels ce qui lui donne un atout supplémentaire pour accueillir congrès et conventions.

Lille

Cette année, la convention sera consacrée au thème de la concurrence et de la compétitivité. Qu’en pensez-vous ?

Ces deux notions me paraissent liées et je n’ai cessé de les appliquer tout au long de mon engagement politique. Comme élu local lorsque j’affirme en permanence que l’avenir de notre pays se joue pour une large part dans la concurrence entre les grandes agglomérations d’Europe.

Pour être réellement compétitive, la France manque encore de grandes villes comme l’Angleterre, l’Italie, l’Espagne et surtout l’Allemagne qui en ont aménagé. C’est dans ces grandes aires urbaines que se concentrent les services (comme par exemple les grands cabinets d’avocats), les universités, les unités de recherches, qui forment le terreau à la création des entreprises. Cette compétition européenne a fondé toute ma démarche politique à la présidence de la communauté urbaine de Lille.

J’ai également très fortement développé ces notions lorsque j’étais Premier ministre. J’ai, à l’époque, cassé la spirale de l’inflation et largement modernisé notre outil industriel ce qui l’a rendu plus compétitif et bien plus concurrentiel. Mais la concurrence, à laquelle je suis acquis depuis toujours, et la compétitivité ne sont que des moyens. Il faut les pratiquer dans une perspective de progrès social et à condition qu’elles améliorent le cadre et les conditions de vie de nos concitoyens. C’est ainsi que j’ai toujours agi à Paris et à Lille.

Rendez-vous sur le site de la Convention nationale des avocats !

Propos recueillis par Clémence Vasseur Thévenot


Mardi 8 Avril 2008

     


REGLEMENT INTERIEUR NATIONAL (RIN)

 

DISCOURS DU PRÉSIDENT


NOUVELLE CAMPAGNE : "JAMAIS SANS MON AVOCAT"


DOSSIERS SPECIAUX

 

DERNIERES PUBLICATIONS


GUIDE PRATIQUE SPECIALISATIONS




LES AVOCATS SUR LE NET

Facebook
Twitter
Rss

GG:Array ( [0] => 23 [1] => 0 )