Retour à l'accueil du site  
 
EVENEMENTS DU CONSEIL

La Convention : un évènement pour la Conférence des Bâtonniers


Toutes les associations et organisations représentants les avocats seront représentées à la Convention nationale des avocats. Entretien avec le Président de la Conférence des Bâtonniers, Pascal Eydoux.


Pascal Eydoux
Pascal Eydoux
Que vous inspire la Convention nationale des avocats ?

C’est une manifestation importante pour notre profession. C’est une manière intéressante de démontrer la vigueur et le dynamisme des avocats. C’est une occasion pour notre profession de se rassembler autour d’un certain nombre de thèmes très transversaux qui sont importants pour nous.

Ce lieu de réunion doit permettre de retrouver tous les confrères qui souhaitent avoir un éclairage sur le devenir de notre profession. Il est très important qu’un maximum de nos confrères soient présents en Octobre à Lille car il est essentiel de démontrer la vigueur et le dynamisme de notre profession.

Que pensez-vous du choix de la ville de Lille ?

C’est une très bonne chose que la ville de Lille ait été choisie par le Conseil national. Nous sommes satisfaits qu’une grande ville comme Lille accueille une manifestation de cette ampleur. C’est aussi un barreau dynamique dans la vie de notre profession.

Et même s’il fait peut-être moins beau qu’à Nice ou Marseille, cela n’a pas d’importance car nous y allons avant tout pour travailler.

Quelles sont vos remarques au vu du programme qui a été défini ?

Comme je vous le disais, le choix de thèmes aussi transversaux que la concurrence, la déontologie ou les honoraires est un bon choix. Ces thèmes feront de cette convention nationale, un lieu d’échanges fort et important pour l’avenir de notre profession.

C’est la raison pour laquelle nous allons, nous, Conférence des Bâtonniers, nous investir dans la promotion de cet événement car nous voulons que tous nos membres soient présents, dans la mesure du possible bien sûr.

Nous ne manquerons pas non plus d’offrir au Conseil national, nos différentes compétences pour que toutes ces conférences soient d’une qualité supérieure. Et j’espère que le Conseil national publiera par la suite des actes de cette grande manifestation, ce qui sera un ouvrage fort et indispensable pour tous les avocats de France et les bâtonniers aussi.

La présence d’hommes et de femmes politiques est importante à vos yeux ?

Il est évident que cette manifestation ne pourrait pas avoir le même impact sans la présence des ministres comme Jean-Louis Borloo, Christine Lagarde ou Rachida Dati, ou le directeur du FMI, Dominique Strauss-Kahn. Cette convention nationale est avant tout un lieu d’échanges qui doit être ouvert à tous.

Nous pourrons ainsi interpeller le monde des politiques sur le rôle des avocats dans le monde actuel, dans la promotion du droit et de l’institution judiciaire. Car tous ces débats impliquent aussi bien les avocats que le monde politique.

Que diriez-vous à un avocat qui hésite à se rendre à Lille en octobre ?

Je dirai qu’il a tort. Cette convention est ouverte à tous. Il faut que tous les avocats quels que soient leurs activités, leurs âges ou leurs compétences soient représentés. C’est pourquoi, nous allons inviter tous les bâtonniers sur le plan local à faire la promotion de cette grande manifestation.

Nous devons montrer tous les aspects de notre métier pour que cette manifestation soit un réel succès.

Propos recueillis par Jordan Pillet


Samedi 5 Avril 2008

     


REGLEMENT INTERIEUR NATIONAL (RIN)

 

DISCOURS DU PRÉSIDENT


NOUVELLE CAMPAGNE : "JAMAIS SANS MON AVOCAT"


DOSSIERS SPECIAUX

 

DERNIERES PUBLICATIONS


GUIDE PRATIQUE SPECIALISATIONS




LES AVOCATS SUR LE NET

Facebook
Twitter
Rss

GG:Array ( [0] => 23 [1] => 0 )