Retour à l'accueil du site  
 
AFFAIRES INTERNATIONALES : ACTUALITES

Le 12 juin 2015, la Commission des Affaires européennes et internationales recevait des membres des commissions internationales de barreaux français


A l’invitation du Président de la CAEI Philippe-Henri Dutheil, les barreaux de France ont été conviés à participer à une réunion ouverte le vendredi 12 juin 2015. L’objectif de ces échanges : mieux connaitre les priorités à l’international des barreaux, les obstacles auxquels ils font face et l’aide que peut leur apporter le CNB.


De nombreux barreaux ont répondu à l’invitation et la CAEI a eu le plaisir d’accueillir Cécile Dekeuwer et Jean-Victor Prévost, respectivement Présidente et Président de la commission internationale du barreau de Lyon et de celui des Hauts-de-Seine, Antoine Mouton de la Commission internationale du barreau de Bayonne, Robert Apéry pour le barreau de Caen, Antoine Brillatz pour celui de Tours, Jean-François Brun pour Strasbourg, Antoine de la Ferté pour le barreau de Versailles et enfin Didier Lebon pour la commission internationale du barreau de Lille.

Les jumelages

Les échanges se sont révélés extrêmement fructueux et riches, notamment autour de la question des jumelages. Tous ont fait le constat de la difficulté à faire vivre un jumelage au-delà de la personnalité qui le porte à l’origine et plusieurs pistes ont été évoquées parmi lesquelles l’idée de rassembler les « jumelés des jumelés » lors de manifestations professionnelles afin de d’agrandir et de dynamiser les échanges. Globalement, il a été reconnu que lier étroitement un programme d’échanges et de réflexion scientifique au jumelage contribuait grandement à sa vitalité : ainsi, les jumelages associant des universités ou d’autres professions - et prenant parfois la forme juridique d’association – semblent montrer une résistance et des ressources bien plus grandes que les jumelages « classiques ».

Les formations

La réunion a également permis d’aborder les questions de formations et notamment de formations en droit de l’UE, en droit international privé et en droit international pénal. La Délégation des Barreaux de France, représentée par son Président Jean-Jacques Forrer et par Madame Hélène Biais, a rappelé qu’elle tenait à la disposition des barreaux et des écoles un certain nombre de modules de formation.

Vers plus de coordination et de partage d’information

La CAEI a pour sa part présenté son guide des jumelages, disponible sur le site du CNB, qui recense les bonnes pratiques et récapitule l’ensemble des étapes à respecter pour s’assurer d’un jumelage solide et dynamique. La CAEI publie également une newsletter semestrielle dans laquelle une rubrique « en direct des barreaux » peut permettre de relayer les messages que les barreaux souhaitent faire passer.

Dans une perspective plus large, l’ensemble des participants ont admis qu’il convenait d’améliorer la cohérence et la coordination des actions internationales des barreaux français et du CNB. A cet égard, une meilleure remontée de l’information vers le CNB permettrait une meilleure visibilité des actions de chacun et une meilleure complémentarité. Le déplacement de membres d’un barreau français à l’étranger peut par exemple être dans certaines circonstances l’occasion de porter un message commun, au nom du CNB notamment.


Mercredi 24 Juin 2015

     


REGLEMENT INTERIEUR NATIONAL (RIN)

 

DISCOURS DU PRÉSIDENT


NOUVELLE CAMPAGNE : "JAMAIS SANS MON AVOCAT"


DOSSIERS SPECIAUX

 

DERNIERES PUBLICATIONS


GUIDE PRATIQUE SPECIALISATIONS




LES AVOCATS SUR LE NET

Facebook
Twitter
Rss

GG:Array ( [0] => 14 [1] => 0 )