Retour à l'accueil du site  
 
AFFAIRES INTERNATIONALES : ACTUALITES

Le Conseil national des barreaux poursuit le renforcement de ses liens avec le continent asiatique



Le dynamisme économique de cette région et les opportunités nombreuses qu’elle offre pour les confrères français justifient une attention soutenue de la part du CNB et de sa commission des Affaires européennes et internationales.

Pascal Eydoux, président du Conseil national des barreaux et Philippe-Henri Dutheil, président de la Commission des Affaires européennes et internationales du CNB, se sont ainsi rendus à Tokyo en décembre 2016 et à Hong-Kong au début du mois de janvier 2017 pour y rencontrer les principaux interlocuteurs de la profession et y porter la parole des avocats français.

Au Japon, le président du CNB plaide pour une amélioration de la réciprocité d’accès à la profession entre les deux pays.

Le président Eydoux et le vice-ministre Japonais de la Justice, Tsuji HIROYUKI
Le président Eydoux et le vice-ministre Japonais de la Justice, Tsuji HIROYUKI
Dans le cadre de ce déplacement réalisé à l’invitation du président de la Japan Federation of Bar Association (JFBA), la délégation du CNB s’est attachée à la négociation d’un accord de partenariat entre les deux institutions qui permettra un renforcement et une formalisation des échanges et du dialogue entre les deux institutions représentatives des avocats japonais et français.

La présence du CNB au Japon a permis également l’organisation d’une série de réunions de haut niveau, notamment avec le vice-ministre de la Justice, Tsuji HIROYUKI, ainsi qu’avec l’ambassadeur de France, Thierry DANA et le directeur Japon et zone Asie du Nord-Est de Business France Pascal GONDRAND. Les sujets abordés avec ces autorités ont essentiellement concerné les conditions d’accès au marché du droit japonais des avocats français. Le dynamisme économique du Japon et ses relations commerciales étroites avec la France (3ème économie mondiale, le 2ème partenaire commercial de la France en Asie après la Chine), ainsi que la place importante du droit continental dans la tradition juridique du pays en font un espace riche d’opportunités pour les avocats français. Pourtant, comme cela a pu être confirmé lors d’une réunion avec les avocats français installés au Japon, les conditions d’accès à la profession prévoient le passage de l’examen complet. A l’inverse, la France offre un examen assoupli pour les avocats étrangers ayant la qualité d’avocat dans un État n’appartenant pas à l’Union européenne (conditions prévues par l’article 100 du décret du 27 novembre 1991), ce qui est le cas de nos confrères japonais.

Présence du CNB lors de la rentrée judiciaire de Hong-Kong

Le président Eydoux et le président Dutheil avec Winnie Tam, présidente de la Hong-Kong Law Society
Le président Eydoux et le président Dutheil avec Winnie Tam, présidente de la Hong-Kong Law Society
Pour la deuxième année consécutive, le président Eydoux et le président Dutheil se sont rendus à la rentrée judiciaire de Hong-Kong, rendez-vous incontournable de la profession en Asie mais également au niveau international, qui s’est tenue le 9 janvier 2017.

Ce déplacement était l’occasion de réaffirmer les liens qui unissent le CNB avec la Hong-Kong Law Society d’une part et la Hong-Kong Bar Association d’autre part. Des entretiens bilatéraux avec les présidents de ces deux institutions ont ainsi pu être conduits, permettant notamment de faire progresser le programme d’échanges d’élèves-avocats avec la Hong-Kong Bar Association. Une première promotion de stagiaires français pourra ainsi se rendre à Hong-Kong accomplir un stage auprès de barristers au printemps 2017 et découvrir les principales institutions judiciaires de cette région administrative extrêmement dynamique de la République Populaire de Chine.

Président Eydoux et président Dutheil avec  Wilson Leung, co-fondateur du «Progressive lawyers group» de Hong-Kong
Président Eydoux et président Dutheil avec Wilson Leung, co-fondateur du «Progressive lawyers group» de Hong-Kong
Au-delà de ces dialogues institutionnels, le président Eydoux et le président Dutheil ont rencontré Wilson Leung, co-fondateur du mouvement “Progressive Lawyers Group” afin d’échanger sur la situation des avocats à Hong-Kong et en Chine continentale face aux pressions exercées par le pouvoir de Pékin pour étouffer toute volonté de démocratisation et de promotion de l’Etat de droit. Si la situation des avocats défenseurs des droits de l’Homme en Chine est dramatique avec des centaines d’arrestations depuis l’été 2015, des méthodes d’intimidations et de harcèlement intolérables, la situation des avocats à Hong-Kong est elle-même incertaine comme l’est l’avenir politique de Hong-Kong. L’Observatoire international des avocats en danger, co-fondé par le CNB, prête une attention particulière à cette partie du monde où de nombreux confrères sont gravement menacés en raison de leur profession.


Vendredi 3 Février 2017

     


REGLEMENT INTERIEUR NATIONAL (RIN)

 

DISCOURS DU PRÉSIDENT


NOUVELLE CAMPAGNE : "JAMAIS SANS MON AVOCAT"


DOSSIERS SPECIAUX

 

DERNIERES PUBLICATIONS


GUIDE PRATIQUE SPECIALISATIONS




LES AVOCATS SUR LE NET

Facebook
Twitter
Rss

GG:Array ( [0] => 14 [1] => 0 )