Retour à l'accueil du site  
 
AFFAIRES INTERNATIONALES : ACTUALITES

Le Conseil national des barreaux s’est rendu en Iran pour participer à la Conférence internationale du Barreau d’Iran


Pour la première fois depuis de nombreuses années et alors que la République Islamique d’Iran aborde une période longtemps attendue d’ouverture à la suite de l’accord international sur l’utilisation de l’énergie nucléaire, le Conseil national des barreaux s’est rendu à Téhéran pour participer à un évènement international de la profession.


Le Conseil national des barreaux s’est rendu en Iran pour participer à la Conférence internationale du Barreau d’Iran
Florence Legrand, membre de la Commission des Affaires européennes et internationales, et Alain Marter, membre de la même commission et Président de la Commission « Admission des avocats étrangers », ont participé à cette conférence le 27 juillet 2015 à Téhéran, sur l’invitation du barreau d’Iran et son intervenus sur le thème de « l’indépendance des avocats et des Ordres ».

Le succès de cette manifestation peut se mesurer à l’ampleur de son public puisqu’elle a réuni plus de 2.000 personnes et de nombreux intervenants de différents pays, notamment des avocats australiens, suédois, allemands, autrichiens, turques et hollandais.

L’organisation de la profession en République Islamique d’Iran

Il existe en Iran deux barreaux nationaux avec d’une part, la structure historique « Iran Bar Association », fondée en 1912 et qui fédère les barreaux des différentes provinces et d’autre part, une structure baptisée « Center of Legal Advisors of the Judiciary » qui fut créée il y a une dizaine d’années par le pouvoir judiciaire.

L’Iran Bar Association, très proche du système français, était la structure à l’origine de cette conférence.

De nouvelles opportunités pour les avocats français et des perspectives de coopération

La délégation du Conseil national des barreaux a pu rencontrer des représentants de l’Association des Barreaux d’Iran à l’occasion d’une réunion restreinte organisée le lendemain de la conférence. La délégation s’est ensuite rendue à l’Ambassade de France à Téhéran pour un entretien avec le premier conseiller de l’Ambassade, à la veille de la venue de Monsieur le Ministre Laurent Fabius.

Il est ressorti de ces deux réunions que les avocats iraniens étaient très demandeurs d’échanges avec leurs confrères français – sentiment partagé par les barreaux locaux du pays très favorables à l’idée de jumelages avec des barreaux français.

Les cabinets d’avocats français et internationaux n’avaient pas attendu cette période d’ouverture politique pour s’implanter dans le pays, mais dans ce territoire où le droit français constitue une référence majeure du droit iranien, la reprise récente des activités économiques et de coopération culturelle entre la France et l’Iran, promet un développement rapide des besoins de services juridiques.

La Commission des Affaires européennes et internationales poursuivra son investissement au service de ce rapprochement inédit avec le barreau d’Iran et tiendra informé les barreaux et les avocats de France des opportunités qui ne manqueront pas de s’ouvrir.


Vendredi 4 Septembre 2015

     


REGLEMENT INTERIEUR NATIONAL (RIN)

 

DISCOURS DU PRÉSIDENT


NOUVELLE CAMPAGNE : "JAMAIS SANS MON AVOCAT"


DOSSIERS SPECIAUX

 

DERNIERES PUBLICATIONS


GUIDE PRATIQUE SPECIALISATIONS




LES AVOCATS SUR LE NET

Facebook
Twitter
Rss

GG:Array ( [0] => 14 [1] => 0 )