Retour à l'accueil du site  
 
AFFAIRES INTERNATIONALES : ACTUALITES

Le bénéfice pour les avocats de développer une relation de confiance avec un prestataire de traduction partenaire


Le Conseil national des barreaux et la société Xplanation Language Services ont signé le 4 octobre 2012 une convention de partenariat en matière de services de traduction. Elle offre à l’ensemble des cabinets d’avocat français qui souhaiteraient recourir à ses services un accompagnement et un service adaptés à la profession dans des conditions financières attractives. Dans ce cadre, une Charte de confidentialité a été élaborée spécifiquement et signée avec le Conseil national afin de garantir la confidentialité des échanges entre avocats et Xplanation qui bénéficie de l’accréditation « Secret Défense » délivrée par l’Union Européenne et l’OTAN.


Xplanation Language Services revient pour nous dans son article intitulé « Bons procédés : faites un constat de vos priorités » sur une pratique bien courante des cabinets d’avocats qui font appellent à des services de traduction au dernier moment et de façon aléatoire. Ils ont pour autant tout à gagner à développer une relation avec un prestataire partenaire, qui leur permettra de ne plus passer de temps inutile à des tâches onéreuses. Faire cet effort est d’autant plus important que le secteur juridique fait partie des secteurs qui dépensent le plus en services de traduction en France.


BONS PROCÉDÉS : FAITES UN CONSTAT DE VOS PRIORITÉS
Article rédigé par la société de traduction Xplanation

Les affaires que les avocats doivent régler pour le compte de leurs clients ont des enjeux très importants qui peuvent se chiffrer en milliers, voire en millions d’euros. La traduction n’est donc pas une priorité bien qu’elle fasse partie du quotidien d’un grand nombre de cabinets d’avocats. Toutefois, une erreur linguistique dans un document peut également se révéler très coûteuse.

Cet article nous donne l’opportunité de faire un constat des priorités, et d’aider les avocats à mieux se protéger.

Qu’il s’agisse d’externaliser la traduction ou de la gérer en interne, de nombreuses heures sont passées chaque année à des services qui ne constituent en rien une priorité. Pourquoi les cabinets juridiques passent-ils autant de temps à ces tâches secondaires ?

  • Contacter par e-mail plusieurs prestataires pour obtenir un devis,
  • Fournir des informations supplémentaires à chaque prestataire qui les demande,
  • Recevoir les devis,
  • S’assurer que les délais seront tenus,
  • Transmettre les devis au client,
  • Retenir le devis le moins cher,
  • Informer les perdants par courtoisie.

De surcroît, la qualité des prestataires de traduction est rarement vérifiée au préalable et des précautions ne sont généralement pas prises en termes de confidentialité et de sécurité des informations. Pourquoi ne pas veiller davantage à la confidentialité alors qu’il s’agit là de l’une des valeurs les plus chères aux avocats ?

Dans l’absolu, ce sont les clients qui paient les frais de traduction ainsi que le temps passé par les avocats à la recherche d’un service de traduction. Or, le plus important est de livrer un service à valeur ajoutée. Depuis quelques années, et certainement beaucoup plus depuis le début de la crise actuelle, les cabinets juridiques font face à une concurrence plus ardue. Les cabinets se restructurent, réduisent leurs effectifs, s’associent à d’autres cabinets pour gagner des marchés plus importants ou acquièrent d’autres cabinets pour devenir des cabinets plus forts sur le marché mondial. Les pratiques changent également dans le secteur juridique parce que la loyauté des clients n’est plus acquise. Les cabinets doivent constamment trouver de nouveaux clients et de nouvelles façons de les retenir. La valeur qu’ajoute leur service fait la différence ; et ce sont tous les aspects de ce service qui jouent un rôle. Lorsqu’un cabinet est ou se veut un acteur sur le marché international, les langues et les services qui y sont liés doivent faire partie de cette valeur ajoutée.

L’éventail des services à la disposition des avocats est vaste. Pour bien choisir, les avocats doivent pouvoir faire confiance à un partenaire dont le rôle ne se limite pas seulement à traduire, mais à apporter de la valeur au service du cabinet, par le biais par exemple de :

  • la mise en place de dispositifs visant à garantir la confidentialité et la sécurité des informations,
  • la mise en place d’un processus de demande de devis et d’échanges de contenus rapide et sécurisé,
  • la mise en place d’un contrôle qualité certifié,
  • une liste de prix compétitifs.

Les avocats, en grande majorité, reconnaîtront volontiers que leur choix de services de traduction est aléatoire. Ils ont donc tout à gagner à développer une relation avec un prestataire partenaire, qui leur permettra de ne plus passer de temps inutile à des tâches onéreuses. Faire cet effort est d’autant plus important que le secteur juridique fait partie des secteurs qui dépensent le plus en services de traduction en France (1) .

(1) - Source : Common Sense Advisory


Xplanation est devenu partenaire exclusif du CNB pour faciliter votre travail. Notre solution, Tstream®LAW, est le fruit d’un travail d’évaluation de plusieurs mois avec l’équipe du CNB pour répondre aux besoins des avocats. Les avocats ont donc maintenant à leur disposition une solution qui garantit confidentialité, rapidité, respect des délais, constance, et prix attractifs.

Nous vous invitons à prendre contact dès aujourd’hui avec Xplanation pour obtenir votre identifiant personnel, une liste des prix négociés et un guide rapide d’utilisation.

Pour plus d’informations, veuillez contacter Sébastien Robin au 06 50 75 26 25 ou par e-mail à l’adresse suivante : sebastien.robin@xplanation.com

© Article rédigé et traduit par Xplanation

En savoir plus sur ce partenariat

Le Conseil national des barreaux et la société Xplanation signent un partenariat en matière de services de traduction dédiés à la profession
Cette convention de partenariat en matière de services de traduction signée le 4 octobre 2012 par laquelle la société s’engage à traduire gratuitement et de façon illimitée toutes les documentations et publications de l'institution en contrepartie d’un référencement sur les supports d'information idoines du Conseil national des barreaux, propose également de faire bénéficier les cabinets d’avocats qui souhaiteraient recourir à ses services de conditions financières attractives spécialement dédiées à la profession ... - Actualité du 11 octobre 2012

Les autres billets sur ce thème de la traduction juridique

La Confidentialité : un devoir pour tout service de traduction dédié à la profession d'avocat
Le Conseil national et la société Xplanation ont signé en octobre 2012 une convention de partenariat en matière de services de traduction qui offre aux cabinets d’avocats qui souhaiteraient recourir à ses services un accompagnement adapté dans des conditions financières attractives. Une Charte a été élaborée et signée par les partenaires afin de garantir la confidentialité des échanges entre l'avocat et le prestataire au bénéfice de ses clients. Xplanation revient pour nous sur cette confidentialité, devoir absolu pour l’avocat et préoccupation essentielle pour toute société de traduction intervenant aux côtés de professionnels du droit, dans un article intitulé «la Confidentialité : plus qu’un simple mot !» - Article rédigé par la société de traduction Xplanation - 4 janvier 2013


Mardi 16 Avril 2013

     


REGLEMENT INTERIEUR NATIONAL (RIN)

 

DISCOURS DU PRÉSIDENT


NOUVELLE CAMPAGNE : "JAMAIS SANS MON AVOCAT"


DOSSIERS SPECIAUX

 

DERNIERES PUBLICATIONS


GUIDE PRATIQUE SPECIALISATIONS




LES AVOCATS SUR LE NET

Facebook
Twitter
Rss

GG:Array ( [0] => 14 [1] => 0 )