Retour à l'accueil du site  
 
ACTUALITES DE L'INSTITUTION

Une nouvelle gouvernance de la profession


En ce début de mandature, le Président Wickers, nouvellement élu, a souhaité adresser un message à la profession : faire face aux défis et disposer d'une institution forte, capable d'assurer la protection et le développement de la profession mais aussi de jouer collectivement, avec efficacité, son rôle social, notamment dans le domaine des libertés publiques.


Une nouvelle gouvernance de la profession
La profession vient de traverser une période particulièrement difficile au cours de laquelle a été mis en cause son ancrage territorial et discutée sa place dans l'accès au droit et à la justice.

Cette crise a aussi mis en lumière le rôle que pouvait jouer une institution nationale ;

le Conseil national des barreaux ayant su, sous la présidence de Paul-Albert Iweins, fédérer toutes les énergies, pour faire face aux dangers.

Le 10 janvier 2009 s'est tenue l'assemblée élective du Conseil National où ont été élus le Président, le bureau et les présidents des différentes commissions du Conseil national.


Chacun sait que cette nouvelle mandature désormais en place aura à faire face à des défis considérables.

La commission Darrois a été chargée par le Président de la République de réfléchir sur la création d'une grande profession du droit, à la réforme des structures d’exercice et à la gestion de l’aide juridictionnelle. Ses conclusions et préconisations seront connues dans quelques semaines.

Une nouvelle gouvernance de la profession
Parmi les nombreux projets annoncés se trouvent des réformes majeures comme la réforme de la procédure pénale, l’annonce d’une nouvelle loi pénitentiaire ou l’introduction de la procédure participative.

Ces projets démontrent que la recherche de la meilleure organisation professionnelle est d'autant plus nécessaire que la notre n'existe pas uniquement pour nous défendre, mais aussi pour nous permettre de jouer collectivement et avec efficacité, notre rôle social, notamment dans le domaine des libertés publiques.


La profession se dote au fil du temps d’une institution forte, capable d'en assurer la protection, mais aussi le développement.

Elle a trouvé une première traduction dans l'élection du bâtonnier de Paris en exercice à la vice-présidence du Conseil National et dans l'invitation adressée au Président de la Conférence des bâtonniers de participer aux travaux du bureau.

Poursuivant dans cette logique, l'assemblée nouvellement élue a décidé, le 24 janvier 2009, que le bâtonnier de l'Ordre des avocats du Barreau de Paris et le président de la Conférence des bâtonniers en exercice devaient devenir membres de droit de l'assemblée du Conseil National des Barreaux

Une nouvelle gouvernance de la profession
• Cette décision nécessite une modification des dispositions de l'article 21-2 de la loi du 31 décembre 1971 ( Legifrance). Mandat a été donné à son Président et au Bureau de se rapprocher de la chancellerie en ce sens.

• Les questions relatives au statut de ces membres institutionnels qui relèvent du domaine réglementaire ou du Règlement intérieur du Conseil National sont renvoyées à l'examen par une commission ad hoc qui en rendra compte lors de prochaines assemblées.

Il en résulterait que les activités jusqu'à présent confiées au GIE constitué entre le Conseil National, la Conférence des Bâtonniers et le Barreau de Paris afin de permettre des actions communes et de faciliter la synergie entre les acteurs seraient dorénavant prises en charge directement par le Conseil National.

Parallèlement, doivent être recherchées des solutions permettant d’associer pleinement l'ensemble des avocats aux travaux du Conseil.


Ces efforts qui tendent à l'unité de la profession se font aussi dans l'unité.

Sans renier les valeurs sur lesquelles notre profession a été construite, mais sans non plus rester prisonnière de son passé, elle se dote des instruments lui permettant de prendre en charge son avenir.


A lire aussi sur le même thème : Les voeux de la profession à la presse, Actualité du 23 janvier 2009
Consulter les textes cités : Art. 21-2 de la loi n° 71-1130 du 31 décembre 1971 sur Legifrance
Nouvelle mandature 2009-2011 : Le Bâtonnier Wickers, nouveau Président du Conseil National pour 2009. Tous les résultats ... Actualité du 10 janvier 2009


Lundi 2 Février 2009

     


REGLEMENT INTERIEUR NATIONAL (RIN)

 

DISCOURS DU PRÉSIDENT


NOUVELLE CAMPAGNE : "JAMAIS SANS MON AVOCAT"


DOSSIERS SPECIAUX

 

DERNIERES PUBLICATIONS


GUIDE PRATIQUE SPECIALISATIONS




LES AVOCATS SUR LE NET

Facebook
Twitter
Rss

GG:Array ( [0] => 23 [1] => 0 )